Mise en demeure J-10 - Crédit photo izart.fr
Mise en demeure J-10 - Crédit photo izart.fr

« Mise en demeure J-10 »

11/02/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Mise en demeure J-10 - Crédit photo izart.fr
Mise en demeure J-10 – Crédit photo izart.fr

Mise en demeure J-10.

En fait, j’ai pris du retard.

Parce que j’aurai du commencer le compte à rebours à J-15, mais que cela a été matériellement impossible.

A cause de la Lettre Recommandée + AR qui ne m’a pas été distribuée le jour-même.

Oui, vous voyez, mes démêlées avec la poste continuent, on se demande pourquoi tant de haine…

Donc là ça veut dire que j’ai gagné, enfin que j’ai perdu, deux jours d’un coup 🙁

Ah oui, parce que dans sa lettre, mon bailleur social me « met en demeure de régler votre dette* avant le 20 Février 2017 (…) à défaut, je transmettrai votre dossier à notre huissier de justice, afin d’engager les poursuites qui s’imposent ».

Ben voilà.

Qu’est-ce qui se passe dans la tête de quelqu’une confrontée à cette échéance ?

Comme cela n’arrive pas tous les jours à tout le monde, j’ai décidé de partager avec vous cette expérience unique 🙂

D’abord bas les masques, cela a assez duré.

Oui, je suis pauvre ET je l’assume.

Mal.

En vrai, je l’assume par la force des choses.

Et oui, parce qu’être pauvre, c’est vachement dur à avouer à son entourage.

Qui en général n’a aucune idée de ce que cela veut dire, donc n’en n’a pas conscience.

Ou feint de ne pas entendre quand vous l’évoquez.

Mais maladroitement, c’est vrai, vous devriez vous exercer à le dire A HAUTE ET INTELLIGIBLE VOIX.

Les pauvres, ce sont les SDF… les migrants de Calais… les dégénérés de tout crin… ceux qui ont des gosses mal élevés… ceux qui puent… qui n’ont pas d’éducation… voire pas d’intelligence…

En fait, les pauvres ça ne peut jamais être nous, parce que les pauvres ça fait peeeeuuuuur.

Oui, on a toutes et tous inconsciemment peur de cette image que les pauvres nous renvoient.

Le cliché du pauvre, alcoolo, consanguin et sous-cultivé arrange bien tout un chacun avec sa morale 🙂

Tomber aussi bas, moi ? Jamais !

La pauvreté ça a forcément un visage dégradé et/ou dégradant.

Ben non.

Ton frère, ta soeur, ta voisine, ton voisin, la dame à la caisse ou le monsieur à l’arrêt de bus, ce sont peut-être des pauvres, et c’est pas marqué sur leur front, regarde bien !

Ce n’est peut-être pas non plus les sujets de conversation entre nous, la pauvreté.

Ah ben oui, ces pauvres peuvent aussi avoir les mêmes envies que vous d’aller au ciné, au restau, en vacances, remplir leur frigo aussi.

Sauf qu’ils ne peuvent pas le faire, MAIS.

MAIS jamais ils ne vous le feront savoir.

Non merci, je ne vais pas au repas de machin chose.

Non merci, je ne vais pas au spectacle avec truc bidule.

Ah non, parce qu’en ce moment blablabla…

C’est fou le nombre de truc qu’on refuse par rapport à avant…

Ah oui, parce que si je disais je suis pauvre, elles et ils ne feraient pas la même tête 🙁

Tiens dernièrement, des personnes devisaient de cela en ma présence.

« Oui, oui, faut pas oublier qu’on a beaucoup de pauvres en France… »

Je m’imaginais bien rajouter mon grain de sel dans la conversation, genre coucou je suis là 🙂

La claque dans la gueule, j’te dis pas.

Voilà, la personne pauvre est un ON, invisible, insipide, inodore.

Sauf que dans la majorité des cas, il vit autour de vous, quand ce n’est pas parmi vous.

Sauf que pauvre et poli ça existe aussi.

Pauvre et sobre également.

Pauvre et propre tout autant.

Pauvre et attentionné tout pareil.

Pauvre et cultivé souvent.

Au fait, c’était ça mon problème avant, ne pas me faire entendre 🙂

Bien à vous,

Isabelle

* 1715.44€ en date du 06 Février 2017

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.