Ne laisser aucun répit au groupe de touristes - Crédit photo izart.fr
Ne laisser aucun répit au groupe de touristes - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 3    Moyenne : 5/5]

« Ne laisser aucun répit au groupe de touristes »

18/03/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Maintenant que j’ai intégré la Team organisation, tous les jours j’en découvre un peu plus.

Voilà 3 premières consignes que j’ai relevées, pour le fun bien évidemment…

Consigne n°1 : Ne laisser aucun répit au groupe de touristes dans la journée.

Ça leur évite en outre de ressasser au sujet de ce qu’ils n’ont pas vu ou pas fait le soir venu.

Une fois dans leurs chambres ils sont tellement épuisés qu’ils n’ont pas le temps de ruminer, juste envie de plonger dans le sommeil 😂

Consigne N°2 : Le programme c’est le programme.

Quoi que conseillent à vos guests toutes les personnes rencontrées à droite et à gauche, on s’y tient !

Même si on n’est pas allé voir le temple truc ou le magasin truc ou fait le restaurant bidule qu’elles ont adoré.

Parce que pour le coup, ce ne sont pas 15 jours qu’il va vous falloir pour visiter l’Inde, mais 15 semaines et vous allez rentrer sur les rotules 🙁

Consigne N°3 : L’art de la négociation prend ici tout son sens.

Parce qu’on ne négocie pas quand il s’agit de la sécurité de ses guests.

Même et surtout si ces dames veulent aller flâner seules dans une des villes les plus fréquentées par les touristes du monde entier.

Non, on ne fait pas du shopping en Inde comme en Europe.

Juste en poussant toutes les portes des boutiques et en essayant tout ce qui est accroché aux portants.

Enfin, si, vous pouvez le faire mais à vos risques et périls.

Et votre guide n’est pas encore prêt à en endosser la responsabilité

D’autres conseils suivront, ne vous inquiétez pas 😉

Bon, à part ça, j’ai aussi donné des sueurs froides à la Team organisation mais le risque était calculé.

Evidemment, avec mes sales manies de vouloir goûter à tout ce que je trouve…

Surtout quand ce qui pend de partout autour de moi sur un arbre ressemble fort à… de la casse !

De la casse, comprenez Cassia Fistula cette plante aux mille vertus qui produit de longues gousses brunes très reconnaissables.

Et qui de plus coûtent la peau des fesses en France.

Alors qu’ici je les vois pousser spontanément là devant moi et faire le bonheur des singes 🙁

Enfin voilà, j’y ai goûté, et bravo, c’était bien de la casse !

Car je n’en suis pas morte comme annoncé des fois que je me sois trompée…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.