Not before twelve - Crédit izart.fr
Not before twelve - Crédit izart.fr

Not before twelve… me répondit la petite nouvelle à l’accueil.

Faut dire que je venais de déposer mon e-cycle pour le check-up du mois, et comptais bien le récupérer quelques heures après.

Mais sans nouvelles de sa part, même en ayant laissé mon contact, je me suis pointée au garage quelques minutes avant la fermeture.

Et là j’appris que mon vélo ne serait dispo… que le lendemain, imaginez ma surprise.

Surtout que la petite, voyant ma tête me proposa un scooter de remplacement.

Encore pire…

Je lui signifiais alors que je passerai vers 10:00, mais elle m’expliqua que ce serait impossible, ils avaient beaucoup de travail à l’atelier.

Qu’à cela ne tienne, je passerai à 11:00.

Même réponse de sa part, not before twelve fut son dernier mot.

Franchement, ça me soulait parce que le vendredi c’est le jour consacré à tout ce que n’ai pas le temps de faire dans la semaine…

Donc, je me résignais à passer la matinée sans vélo, c’est à dire bloquée chez moi.

A 10:30, j’envoyais quand même un SMS à mon interlocuteur habituel au garage.

Par chance, il me répondit que mon vélo était prêt et m’invitait à passer 10 mn plus tard.

Mon vélo finissait de sécher et j’eus la suprise de constater que même les sacoches avaient été lavées !

Non, je ne suis pas une cliente chiante, je n’ai jamais exigé cela contrairement à d’autres…

Il me fallut juste écoper l’eau qui stagnait au fond des demi-bidons installés dans mes sacoches pour les renforcer.

Pas grave, j’avais gagné la moitié de la matinée et poursuivis mon programme anticipé.

Quelle ne fut pas ma surprise, alors occupée à trier quelque vêtement au Free store, de recevoir un appel que je n’identifiais pas, au premier abord.

Lorsque j’entendis le nom du garage, ceci me mit sur la bonne voie.

La jeune fille de la réception m’avertissait que mon vélo était prêt…

Bonne blague, cela faisait environ une heure que je l’avais récupéré.

Je la remerciai de son appel et finis tranquillement mes courses, riant encore de ce manque de coordination typiquement indien !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.