Pas de bus le dimanche - Crédit photo izart.fr
Pas de bus le dimanche - Crédit photo izart.fr

« Pas de bus le dimanche »

Vous avez aimé :

28/11/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Pas de bus le dimanche, c’était écrit nulle part.

Mais à l’arrêt de bus d’en face, effectivement, étaient affichés les horaires, précisant du lundi au vendredi.

C’est un motard, qui, passant sur la route, et nous voyant attendre pour rien, nous l’indiqua.

En traversant le carrefour, on fut heureux de l’apprendre en découvrant la pancarte.

La veille, j’avais vérifié les horaires en ligne.

Mais aucun souvenir d’une ligne indiquant que la navette fonctionnait uniquement en semaine.

Paraît que plein de gens faisaient la même erreur et attendaient là en vain le dimanche, convaincus qu’un bus allait passer.

La bonne nouvelle dans l’histoire, c’est que j’avais eu un pressentiment et chargé à fond, durant toute la nuit, la batterie de mon vélo.

Le plan A, initialement, prévoyait le voyage en taxi.

Mais pour le prix, on décida de s’offrir deux bons repas.

Le plan B offrait l’avantage d’un voyage collectif en navette.

Mais en son absence, rien à rajouter.

Manque de bol, comme on n’avait de plus pas prévu un plan C, alors il fallut l’improviser sur le tas.

C’est à dire récupérer les vélos parqués non loin et retourner s’équiper pour prendre la route en deux roues.

J’avoue que c’était une première, même si j’avais autrefois déjà effectué la moitié du parcours.

Et bien franchement, quelle liberté et quel plaisir d’aller jusqu’à Pondy à vélo !

Se parquer en front de mer, prendre un verre en terrasse et ensuite déambuler tranquillement à pied, ce fut un immense plaisir.

Je me rendis compte que je n’avais jamais goûté à la ville de cette façon, auparavant.

De première en première, le lendemain, forts de cette expérience, on s’en offrit une autre.

Il faisait beau, il faisait chaud, et la mer nous tendait les bras.

De la même manière, nous partîmes en vélo rejoindre le sable d’une plage vide de toute présence humaine.

Après ce bon bain de mer, le retour se fit tout aussi agréablement au rythme de nos vélos, avec même le luxe de s’offrir un autre itinéraire.

En attendant, j’ai explosé mes objectifs quotidiens de points cardio fixé par mon appli, sans rien que je lui demande, je précise.

Jadis, c’est à dire en France, elle me servait à enregistrer mes parcours de randonnée.

Dorénavant, elle comptabilise les kilomètres à pied et en vélo, tout en me faisant des recommandations liées à mon gabarit.

Pas de soucis, j’ai de l’avance sur consommation !

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan, vadavam de Pondicherry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:11,90 €
11,90 €
-0,00 € -0 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.