Pas de pêche à la sandale - Crédit photo izart.fr
Pas de pêche à la sandale - Crédit photo izart.fr

« Pas de pêche à la sandale »

Vous avez aimé :

27/11/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Malgré le programme établi la veille, le matin vu ce qu’il tombait, c’était évident qu’il n’y aurait pas de pêche à la sandale de la journée.

La pêche à la sandale, vous vous en souvenez ?

On a donc instauré ça comme un rituel, pour retrouver nos chaussures perdues dans les eaux du dernier déluge…

Bon, j’ai toujours une pensée émue pour ma sandale, mais depuis la vente en ligne a fait des miracles, et je suis à nouveau chaussée de neuf.

Enfin je devrais préciser que nous sommes chaussées de neuf, puisque nous avons fait un achat groupé.

Mais bon, on a fait avec ce qu’il y avait de disponible sur la boutique en ligne.

Ne restait qu’une seule couleur potable dans notre pointure, vu qu’on ne voulait ni du rose bonbon ni du bleu gitane.

Ben voyons, des couleurs idéales à caser avec toutes vos tenues !

Et puis, un troisième larron a profité de notre commande groupée pour lui aussi s’offrir une paire de chaussures waterproof.

Faut dire que la mousson de cette année est exceptionnelle, en abondance et en durée, mais point de cyclone en vue, ouf.

J’ai effectué le trajet retour, hier, de nuit et sous le déluge, après l’après-midi de permanence au shop d’UpCycling.

Rien de mieux pour renforcer les abdos et solliciter toutes les autres parties du corps, mais il faut avancer prudemment.

Des poignets aux épaules, cou et jambes, tout est sollicité sur les chemins crépis d’ornières et de boue.

Mais c’est dès le matin, de retour du jardin, juste après le petit déjeuner pris en terrass conformément à la tradition, que tout est parti en live.

Des amis sont venus nous rejoindre, dont l’un de la même région que moi jadis en France, nos deux villages étant peu éloignés.

Il voulait tout savoir sur Auroville, tout savoir, tout apprendre, tout comprendre !

Alors, me fallut oublier le retrait d’espèces à l’ATM, et le pain sans gluten à la Bakery, et les courses à l’épicerie…

Nous avons parlé, d’Auroville et d’Inde et aussi de l’oncle et de la grand-mère indienne du deuxième ami.

Pour ces jeunes adultes qui ont étudié et travaillé sur tous les continents, l’Inde reste une expérience unique.

C’est alors que j’ai vu passer puis repasser une connaissance sur la route qui bordait notre terrasse du café.

Elle s’est finalement arrêtée pour venir tout naturellement se diriger vers notre table, pleine d’avenant.

Oui, c’est ça aussi Auroville, peuplée de moultes thérapeutes en quête de clientèle, on découvre puis on décode avec le temps.

Mon demi wrap avalé, j’ai glissé l’autre moitié dans ma boîte métallique.

Puis j’ai enfourché mon vélo pour récupérer le panier de fruits, légumes et oeufs livrés par la ferme.

Et après, allez-vous me dire ?

Ensuite… confinement jusqu’à la tombée de la nuit dans l’espace vente d’UpCycling, pour accueillir une clientèle avide de souvenirs.

Journée cadencée par la mousson, le soleil avait fait revenir subitement toute la clientèle restée bien discrète le matin.

Et en une heure j’avais réalisé la moitié du chiffre de l’après-midi !

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan de Pondichéry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

8,90 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.