Pour une poignée de vis en plus - Crédit photo izart.fr
Pour une poignée de vis en plus - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Pour une poignée de vis en plus »

02/04/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Pour une poignée de vis en plus, il a failli atteindre la dizaine.

Une de plus que les 7 qu’on venait de lui poser et le compte était bon, 10 !

Ben oui, en comptant déjà les 2 autres restées dans la main du même bras…

Bien évidemment, j’ai poussé un cri d’horreur à la vue des radios faites… deux semaines après le combat 🙁

Ah ben parce qu’entre temps il était allé escalader la montagne en Thaïlande, puis explorer des grottes en Malaisie !

Pour aller consulter en France au retour, parce que quand même, il ne trouvait pas normal que ça craque là-dedans…

Fracture vrillée du cubitus, 3 mois d’arrêt de travail à la clef.

Plus une interdiction de pratiquer le sport et les interventions incendie durant les six mois suivants.

A le BSPP on ne plaisante pas avec la sécurité des troupes.

Paraît que ça ne les a pas faire rire du tout même, que certains pratiquent des sports de combat

Et ce, malgré les avertissements !

Et moi ça me rappelle étrangement de mauvais souvenirs

Genre fracture du con aussi… mais ça, ce n’était pas son oeuvre !

Mais que faisait-il donc en Thaïlande allez-vous me dire, pour en revenir à l’artiste du moment ?

Oh rien, juste un petit combat comme je vous disais plus haut, après un stage de… muay-thaï.

Ah le combat dont il rêvait et qu’il n’avait pu effectuer lors de son dernier séjour, à peine quelques mois plus tôt.

Il était bel et bien revenu le faire et le gagner !

Et puis c’était top de top quand même d’aller s’entraîner et combattre chez les thaïlandais eux-même.

Dire que je lui avais interdit la pratique de ce sport tant qu’il vivait sous mon toit…

Bon d’accord, son combat il l’a gagné en deux rounds par K.O.

Et même si je trouvais la vidéo très violente, je l’avais quand même félicité comme tout le monde pour sa performance.

Mais ça c’était avant…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.