« Quand on s’promène en bord de Saône »

01/09/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Nouages - Pablo Reinoso
Nouages – Pablo Reinoso

Dimanche, 8:00 du matin, une trentaine de lève-tôt, rassemblés quai Saint Vincent, devant les Subsistances, sont prêts à découvrir les nouvelles Rives de Saône.

Branle-bas de combat au QG, apparemment l’installation du stand d’accueil n’est pas terminée, une néanmoins sympathique hôtesse nous informe déjà que le début du parcours a été modifié.

Mais nous n’avons qu’à suivre les flèches pour le parcours découverte , estimé à une heure trente.

Après une distribution de bouteilles d’eau, nous cherchons notre nom sur les listes d’inscription, et…c’est tout !

Bas-port Gillet Lyon
Bas-port Gillet Lyon

Ben oui, c’est tout dit.

Nous nous regardons, deux trois, puis comme certains, en tête, commencent à ouvrir le chemin, nous leur emboîtons le pas, un peu désemparés par la version light de l’organisation…

Montée de la Butte, nous suivons sur le goudron du trottoir des flèches hâtivement bombées, sans hélas apercevoir les points de vues inédits annoncés.

Heureusement, la conversation s’engage entre anonymes tout en faisant notre « auto-guide » de marche improvisée, nos connaissances personnelles quant à l’histoire des lieux traversés apportent l’anecdote.

Mais, redescendus sur le bas port Gillet, c’est là que se fait notre première rencontre avec la Saône.

Le paysage visuel, qui offre au regard l’audacieuse installation de Pablo Reinoso, Nouages, est relayé en parfaite harmonie par le paysage sonore du groupe Spitzer.

Passerelle Masaryck
Passerelle Masaryck

L’air ondule le long du quai alors que nous cheminons face au soleil levant.

Des haltes fort accueillantes proposent transats et petites tables d’appoint à l’ombre des parasols, rendant l’ensemble paradisiaque.

Surtout lorsque 4 mètres plus haut, sur terre, les voitures ont déjà commencé leur funeste ballet.

Nous sommes imprégnés de flânerie au bord de l’eau, dans la douceur de ce premier matin de septembre, et déjà la Saône nous invite à remonter son cours.

La suite de cette promenade, découverte à travers d’autres artistes et d’autres paysages, est tout aussi délicieuse.

Bien à vous,

Isabelle

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.