Recette N°83 - Maquereau en marinade - Crédit photo izart.fr
Recette N°83 - Maquereau en marinade - Crédit photo izart.fr

« Recette N°83 – Maquereau en marinade »

24/04/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Recette N°83 - Maquereau en marinade - Crédit photo izart.fr
Recette N°83 – Maquereau en marinade – Crédit photo izart.fr

La Recette N°83 – Maquereau en marinade s’adapte à la saison et au marché.

En effet, le maquereau est sur tous les étals, économique, et très facile à accommoder à toutes les sauces.

De plus, il a l’avantage de constituer un repas léger pour budgets serrés.

Recette N°83 – Maquereau en marinade

  • 2 maquereaux de taille moyenne
  • 1 citron
  • 1 clou de girofle
  • 1 oignon
  • 1 verre de vinaigre blanc
  • 1 verre de vin blanc
  • 1 bouquet garni
  • 1 carotte
  •  cornichons
  • huile d’olive

Saisir les deux maquereaux encore frémissants il y a peu.

Les débarrasser de leurs arrêtes, c’est dur à avaler.

N’hésitez pas à vous servir d’un objet bien aiguisé, l’étranglement vous menace à l’ingestion.

Sur une planche, leur trancher la tête d’un coup sec.

Vider soigneusement les entrailles de la bête, sans déverser sa bile, ça donne mauvais goût à la chair.

Faire blondir l’ail dans l’huile bouillante.

Après les avoir émincés, vous occuper de vos oignons et les mettre à griller également.

Agitez-bien la carotte, paraît que c’est une vieille tradition, puis la couper en rondelles et l’ajouter avec le reste des ingrédients.

Mouiller avec le vin blanc, ou bleu ou rouge, enfin ce que vous avez sous la main ce jour.

Avant que la moutarde ne vous monte au nez, ajouter le vinaigre, des fois que la tendance tourne…

Et laisser frémir d’horreur.

Pendant de temps, lever les filets de maquereaux, bien les éponger avec un papier absorbant pour leur redonner un aspect brillant.

Oui, utiliser à cet effet les bulletins de vote restants est une démarche écologique.

Faire bien chauffer cette marinade à feu vif, jusqu’à ce qu’elle soit réduite au maximum.

Histoire aussi de s’assurer que l’alcool soit complètement évaporé.

La verser ensuite sur les filets de maquereaux, et puis passer à autre chose après les avoir réservés dans un coin.

De préférence frais et à l’ombre, une cave ou un cachot feront très bien l’affaire.

Décorer avec quelques cornichons avant de servir.

Bon appétit.

Ou ce qu’il vous en reste 😉

NB : Pour cette recette d’Avril 2017, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne serait que pure coïncidence.

Bien à vous,

Isabelle

 

2 Commentaires

  1. au fur et à mesure de ta recette je me suis fait mon petit film ! trop drôle avec quand même un bon zeste d’exaspération et quelques miettes de colère sous-jacente ! à 3 h du mat je me suis levée pour me faire une tisane pour essayer de digérer sans conséquence grave les 49,98 % de voix pour Fillon dans ma commune…
    allez ! le soleil est là, belle journée !

    • Ah ben chez nous, il a fait 19,87 %, on est un peu moins solidaires entre voleurs que dans ton coin !
      Par contre, réjouissons-nous des 12,64 % de Mélenchon ici, c’est un score assez inhabituel dans nos contrées 😉
      Allez, allez, pas de panique… on a déjà eu ce scénario, il faut tirer leçon de l’histoire qui se répète, on en parle bientôt 🙂
      Et comme tu dis, on a toujours le soleil avec nous, yes !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.