Rencontrer un développeur - Crédit photo izart.fr
Rencontrer un développeur - Crédit photo izart.fr

« Rencontrer un développeur »

01/09/2021 Bonjour à toutes et à tous,

Quand il m’a été proposé, par retour de mail, de rencontrer un développeur afin de régler mon problème, j’ai accepté de suite.

Et d’une parce que j’ai toujours adoré la technologie, et de deux parce que le numérique me parle bien également.

Et de trois parce que de plus j’avais envie d’apporter ma contribution à la communauté et peut-être améliorer l’application.

Vous savez, Aura, l’application à Auroville qui fonctionne comme un S.E.L. ou une monnaie locale, je vous en ai déjà largement parlé !

Mon activité sur l’application est de plus en plus intense, presque une demande par semaine de bananier ou de boutures de patates douces ou de tapioca.

J’avoue que parfois c’est Rock’n roll d’aller déterrer un bananier sous la pluie, 1,20 m au minimum et de le transporter, tout emmailloté, sur mon vélo…

Maintenant, par contre, j’ai trouvé l’astuce, je laisse la commande au Watchman de la guesthouse, chaque personne vient la retirer à l’heure qui lui convient.

Donc, rendez-vous fut pris avec le développeur qui venait du village d’à côté pour se retrouver à la terrasse d’un restaurant.

Et pour être sûrs de ne pas se louper, il m’envoya même sa photo.

La bonne blague fut que je le reconnus immédiatement, en sachant bien d’où nous nous connaissions.

Lui, par contre, ayant du mal à se souvenir où se fit notre précédente rencontre, je lui resituais donc le contexte.

J’avais été invitée par une amie à assister à la restitution d’un workshop d’expression corporelle thérapeutique… dont j’ai oublié le nom, et auquel il participait.

Les présentations terminées, notre échange fut particulièrement intéressant, lui d’un côté de l’appli comme développeur, et moi comme utilisatrice.

Le problème technique réglé ; en plus déjà rencontré et résolu quelques temps auparavant, désolée, nous partageâmes nos idées pour dynamiser la communauté.

Environ 400 personnes utilisatrices de cette application dont seulement un peu plus du quart active, comment mobiliser les autres ?

En vrac plusieurs possibilités se profilèrent dont, entre autre un potluck géant avec articles et services à partager entre humains de visu et non plus en virtuel, adopté.

Et en attendant que nous puissions ouvrir l’appli à tous les commerces et services d’Auroville, un doux rêve bien tentant, peut-être qu’une newsletter

L’idée fut retenue également, je crois que sous peu le réseau va être plus interactif, à suivre !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.