Troquer pleurs contre ronflements - Crédit photo izart.fr
Troquer pleurs contre ronflements - Crédit photo izart.fr

« Troquer pleurs contre ronflements »

Vous avez aimé :

03/10/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Je ne savais pas encore que j’allais troquer pleurs contre ronflements avec le dernier déménagement en date.

Certes, jusqu’à côté de mon logement précédent, résidait un bébé qui a passé plus de nuits à pleurer qu’à dormir à poings fermés.

Certes, les premiers temps où je suis arrivée, ses gémissements ont pas mal contrarié mon sommeil.

Certes, j’ai pensé que sa maman faisait pour le mieux, mais bon… j’ai fini par lâcher et ne plus me tourmenter.

Alors quand mon nouveau voisin s’est endormi devant son écran, et qu’à ses rires ont succédé de puissants ronflements, j’me suis dit, tiens voilà autre chose !

Du coup, je me suis relevée pour fermer la fenêtre, car oui, pour cause de moustiquaire posée à l’intérieur, le battant n’est accessible que de l’extérieur.

Je vous rassure, mon logement est de plein pied, hein !

Bon, j’avais patienté un petit moment, juste avant, pour sortir déjà une première fois, et lui demander de mettre des écouteurs.

C’est pas que, mais en pleine période de festivités autour du personnage de Gandhi, la nuit crache du décibel.

Alors quand la sono s’est arrêtée, après les applaudissements du public, j’ai pensé que la nuit allait retrouver un niveau sonore plus feutré.

Pas de bol, je n’entendis soudain que plus distinctement le son du film ou de la série que mon voisin regardait.

Alors dans le noir, je suis allée toquer chez lui, en lui disant, à travers la porte, qu’il y avait trop de bruit à présent et qu’il fallait peut-être qu’il prenne ses écouteurs.

Bref, il s’est exécuté avoir s’être excusé en marmonnant un truc incompréhensible pour moi, l’heure tardive, sans doute, doublée d’une grosse journée de déménagement…

Ensuite, j’ai fait l’étoile de mer dans mon grand lit parce que mine de rien, ça fait une paire de mois que je contrôle, tout en dormant, mes pieds et les bras qui flottent soudain dans le vide.

Ah ouais, c’est un détail pour vous ça, alors savourez bien !

Puis finalement, ronflements ou pas, j’ai sombré dans un profond sommeil.

Et franchement, je suis sympa, hein, parce qu’à 6:00 du mat, quand je me suis levée, j’ai pas fait mon petit bazar au niveau sonore habituel alors que les ronflements fusaient toujours.

Bon, on verra demain…

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan, vadavam de Pondicherry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

Befor:11,90 €
11,90 €
-0,00 € -0 %

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.