Airbnb improvisé pour cause d'hôtel surbooké - Crédit photo izart.fr
Airbnb improvisé pour cause d'hôtel surbooké - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :

« Airbnb improvisé pour cause d’hôtel surbooké »

27/03/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Au fur et à mesure de mon Airbnb improvisé pour cause d’hôtel surbooké, je partage la vie de la famille qui m’a adoptée.

Me voilà assise en face d’une petite mémé plus que nonagénaire qui prend bien soin de moi en m’offrant de grands verres d’eau chaude.

Les uns à la suite des autres ?

Je dois en être au cinquième de la journée… même si j’essaie de les espacer.

Et voilà qu’elle m’apporte un bon plat de riz nature, plain rice, en attendant que son proche rentre de visite.

Ça tombe bien, j’adore le riz sous toutes ses formes !

Juste que quand le proche en question est rentré, il a ouvert de grands yeux et froncé les sourcils.

Parce qu’il y avait plein de petites préparations culinaires, dals et autres légumes qui étaient prévus pour accompagner le riz ?

Mais perdue dans les subtilités de mon régime sans gluten, la pauvre grand-mère y a perdu son hindi !

Et dans le doute y a paré au plus simple, sage mesure 🙂

Mais ça ne fait rien, la petite mémé, elle a continué à rire et moi avec quand elle a découvert le truc !

Et comme nous passons de longs moments ensemble à ne rien nous raconter, enfin si, comme d’hab, des trucs incompréhensibles.

Ah ben oui, parce que je ne parle (toujours) pas hindi et elle ni anglais ni français, c’est réglé comme ça.

Je lui montre ma galerie de photos sur Instagram, elle adore ?

Même si elle n’est jamais allée dans les endroits d’Inde que je lui fais découvrir.

En fait, je n’ai pas le temps de m’ennuyer à l’observer.

Dans la journée elle sort acheter un sac de pommes de terre.

Puis retourne le payer avec ses billets au bout des doigts.

Ressort à nouveau mais revient cette fois avec un chou-fleur et des oignons.

Puis retourne régler la note !

Le tout au rythme de ses petits pas de petite mémé.

Je la trouve trop mignonne avec son chignon blanc tout aussi petit, et ses lunettes sur le bout du nez, un cliché.

Le premier soir, quand nous nous sommes quittées je l’ai bien saluée et remerciée pour son hospitalité.

Le lendemain matin, quand elle m’a vue apparaître à nouveau, elle a bien rigolé une fois de plus, et moi aussi !

En fait c’est comme ça toute la journée, on rigole bien ensemble.

Nous avons même trinqué toutes deux à la soupe carottes/tomate ce soir, c’est pas banal !

Et on a encore bien ri une fois de plus.

Dans l’après-midi, elle m’a fait un joli petit cadeau, alors pour la remercier je lui offert un de mes fameux napperons en retour.

Comme ça j’ai contourné l’avis défavorable d’un proche émis lorsque je suggérais l’idée de lui en offrir un ?

Et elle est très contente, elle l’a posé devant sa télé même.

Aux côtés de Gandhi, des Ganesha en x exemplaires, du dromadaire en laiton, d’une tour de je ne sais où mais pas de Pise

Je n’entends plus que le tic-tac de la pendule en bois.

Tout le monde est sorti, me voilà gardienne de la maison ?

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.