C'est parti pour dix ans - Crédit photo izart.fr
C'est parti pour dix ans - Crédit photo izart.fr

« C’est parti pour dix ans »

15/12/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Cette fois-ci y’en a marre, suis allée à la recherche de matériel costaud et naturel.

Marre que le tout-plastoc me pète entre les mains au moindre choc.

Je suis enfin tombée sur ce que je cherchais, du Made in France, Bouches du Rhône, s’il vous plaît, de la marque Janett, faisons-lui de la pub 😉

C’est parti pour dix ans avec mes nouvelles associées, c’est à dire une pelle en acier rouge vermillon, une balayette bois et fibre de coco et une brosse en chiendent !

Allez, une petite opération facile : sachant que le tout m’a coûté 8.97€, une idée de l’amortissement par mois sur dix ans ?

Moins cher que l’hécatombe de pelles et de balayettes en plastique qui ont fini à la poubelle, et à quel prix au bout du compte !!!

Au fait, vous vous en rappelez de la brosse en chiendent qu’utilisait votre mère ?

Moi je la revois frotter le linge sur le rebord du lavoir, à l’extérieur de la maison.

Elle l’usait jusqu’au bois, les poils avaient tout rapetissé avec l’usure !

Après la lessive, elle mettait le tout dans une boule qu’elle faisait tourner avec une manivelle, dans le jardin, pour essorer le linge.

Oh, je devais avoir quelque chose comme quatre ou cinq ans.

Mais on dirait que je raconte des histoires qui datent de la préhistoire !!!

J’imagine qu’il n’y en a plus guère parmi nous qui mettent encore les mains dans l’eau pour frotter un vêtement ou décaper quelque broc…

Profitant de mon déplacement pour ces achats, je suis aussi allée porter mon ancien matériel aux résidents de l’Oasis.

Avec ma quincaillerie à présent dépareillée – la pelle n’avait pas survécu – j’ai emmené aussi d’autres bricoles mises de côté au fur et à mesure, anciens rideaux, coupons de tissus…

Ici, les communautaires, des hommes en détresse, travaillent à la restauration et à la vente de vos dons, pour subvenir à leurs besoins au quotidien.

Ne manquez pas d’aller leur rendre visite, vous verrez tout ce qu’ils proposent dans leur cabane non pas d’Alibaba mais du Père Noël installée exprès pour les fêtes, une nouveauté !

Elle regorge de santons, guirlandes, crèches, le tout bien sûr de récup, dont de très belles pièces anciennes, et à des prix imbattables.

Ma voiture longeant la maison des communautaires de l’Oasis, l’un d’entre eux, assis devant la porte, caressait affectueusement un gros chat roux posé sur ses genoux.

Nos sourires se sont croisés.

Sur la route du retour, j’ai pensé que ce miron-là avait plus de chance que le noir et blanc gisant sur le bitume, nappé de brouillard.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.