Choisir sa banque entre alimentaire et populaire - Crédit photo izart.fr
Choisir sa banque entre alimentaire et populaire - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Choisir sa banque entre alimentaire et populaire »

16/05/2019 Bonjour à toutes et à tous,

En pleine fatigue, quand ton cerveau doit choisir sa banque entre alimentaire et populaire, c’est souvent là que se glisse le lapsus !

Enfin on l’a fait en fin de journée, au Secours Populaire, entre bouclage de caisse et comptage des denrées alimentaires.

De plus parce que nos journées de bénévoles comptent double voire triple certains jours d’affluence.

Et qu’en outre le nombre de personnes accueillies augmente plus vite que celui des bénévoles sérieuses/ sérieux et motivé·e·s…

C’est même écrit comme ça sur la pancarte en vitrine, pour recruter.

Alors des fois aussi, au hasard des conversations, on recrute dans la clientèle 😉

« – Vous ne seriez pas tentée, Madame, de rejoindre une super équipe de bénévoles un jour par semaine ?
– Ah, je me disais bien qu’un jour j’irai rejoindre une action de ce genre…
– Ben ça y est, vous nous avez trouvé·e·s, nous vous attendions !
– Bon vous savez moi le social, j’ai 20 ans de carrière derrière moi… en tant qu’assistante sociale 🙂
– C’est bien ça, vous avez exactement le profil de bénévole ! »

Ah parce que pour faire du social, certes on en fait du social !

Surtout que des cabossé·e·s de la vie, y’en a plein les rayons du magasin aux jours et aux heures d’ouverture.

La première fois que je l’ai croisée, c’était dans la rue.

Presque incapable de mettre un pied devant l’autre, elle était de plus très agressive.

La dernière fois, c’était encore dans la rue.

Mais en train d’insulter copieusement un automobiliste arrêté à un feu rouge.

Alors autant vous dire que quand elle est entrée dans l’antenne du Secours Populaire, j’ai redouté le pire…

Elle venait chercher un pantalon tout en annonçant la couleur, j’ai 20 centimes sur moi.

Qu’à cela ne tienne, j’ai commencé par lui demander sa taille tout en me dirigeant vers le portant de pantalons.

Sa taille ? Elle n’en savait rien.

J’ai juste eu le temps d’apercevoir qu’une ceinture grossière serrait le trop plein de tour de taille de son pantalon.

A vu d’œil, je lui présentais un pantalon kaki multipoche qui devait probablement lui aller.

Elle sembla alors plutôt contente de ma proposition.

Je l’ai ensuite regardée sortir sans passer certes par la case caisse, mais qu’importe….

Y’a des fois comme ça, t’as juste envie que ça grince moins dans le coeur ou dans la tête de certain·e·s.

En raison de quoi tu fais ta B.A. de la journée.

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.