Dans les secrets de la Haute-Loire - Crédit photo izart.fr
Dans les secrets de la Haute-Loire - Crédit photo izart.fr

« Dans les secrets de la Haute-Loire »

26/09/2013 Bonjour à toutes et à toutes,

Dans les secrets de la Haute-Loire - Crédit photo izart.fr
Dans les secrets de la Haute-Loire – Crédit photo izart.fr

Il parait qu’ici, l’hiver lorsque souffle la burle, en perdant son chemin dans une tempête de neige, on peut tout aussi bien perdre la vie…

Mais ce dimanche matin, c’est le soleil levant qui m’a poussée sur les chemins pour découvrir cette nature auvergnate très préservée dans la région du Monastier sur Gazeille, dans les secrets de la Haute- Loire.

Ici, à 1000 m d’altitude, la température au réveil est fraîche en cette saison, la fontaine en cascade, nichée dans le hameau de la maison de T. fait chanter un joli filet d’eau claire.

C’est sur le Viaduc de La Recoumène que nous avons eu nos premiers frissons du matin.

Fontaine
Fontaine

En effet, du haut de leurs  65.60 mètres sans parapet, les 8 arches de basalte font belle impression, surtout si l’envie vous prend de vous promener sur la totalité des 250 m…

Le bon air ouvrant l’appétit, c’est bien connu ; ici 946 mètres d’altitude, le hasard fit que le premier restaurant visité ne pouvant nous recevoir, nous nous sommes arrêtés Chez Monique à Ussel, 43370 Le Brignon, et grand bien nous en a pris !!!

Chez Monique, un établissement, qui comme nom l’indique est tenu par Rémy, jeune cuisinier talentueux et néanmoins bien sympa repéré sur  TripAdvisor qui le classe 4 ½ sur 5  c’est dire tout le bien qu’on en pense.

Avis à tous ceux qui ne sont ni viande ni dessert, un peu genre de la maison, je suis tombée sur un rôti de veau aux cèpes si fondant ( servi avec haricots et pommes boulangères ) et une omelette norvégienne aux myrtilles, renversante !

Et bien cela m’arrive si rarement que je ne suis pas prête d’oublier 🙂

Chez Monique
Chez Monique

Bon allez, je vous donne le coup de grâce avec le fromage, jugez donc par la photo, ici on vous présente les fromages locaux entiers sur table.

Est-ce nécessaire que je rajoute la salade verte avec tomates, oeufs et plat de charcuterie en entrée, le vin, le café, le tout pour…18.50€ par personne, si si vous avez bien lu.

Je suis prête à refaire la route en covoiturage (faut pas abuser quand même) pour vous faire découvrir le coin 🙂

Voilà tout est dit, mais si vous voulez un conseil, réservez, réservez, car nous avons vu entrer les locaux pour le repas dominical par vagues, pas de doute possible sur la réputation de Chez Monique.

Je vous laisse le téléphone 04 71 57 14 44, le site est planté…mais toutes les infos se trouvent sur le site des voyageurs cité plus haut.

Pour continuer la journée en beauté, de plus il faisait si beau et chaud, Arlempdes, labellisé « Les plus beaux villages de France », fut notre étape de l’après-midi.

Le château, perché au-dessus de la Loire, et dont les vestiges s’échelonnent du XIe au XVIe siècle, est un joyau du patrimoine local.

Arlempdes
Arlempdes

Et T., tenté par les eaux bleues ne put s’empêcher de piquer une tête devant nous, M É D U S É S !

Sous le regard de belles limousines qui ruminaient paisiblement sous le soleil d’automne, le retour  se fit tout en délicatesse, le long de falaises habitées d’orgues basaltiques et de villages aux fontaines fleuries.

C’était comme un appel à revenir découvrir cette région encore emprunte de légendes et de tradition.

Celle des Béates, par exemplequi demeuraient à l’Assemblée pour donner soins et conseils ainsi que de l’enseignement aux enfants, restera très marquée par l’arrivée de l’école publique, les destituant ainsi de leur rôle d’instructrice dans les campagnes.

Leurs maisons se dessinent toujours dans le paysage, le toit habillé d’une cloche qu’elles activaient pour ponctuer les événements quotidiens.

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. Joli périple que vous avez fait là !
    Un pays encore préservé, pur, plein de valeurs… Avec certains endroits si sauvages quel’homme pour les découvrir ne peut que marcher, empreinter un canoe-kayac ou le petit train des gorges de l’Allier comme en temoigne d’ailleurs les gorges de l’Allier avec ses 56 tunnels taillés dans la pierre et son parcours à couper le souffle…
    Depuis pas mal d’années maintenant mon coeur balance au rythme de la Haute savoie et de la Haute Loire…
    « TOUJOURS PLUS HAUT » pourrait être ma devise 🙂 Amitiés belle isa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.