Gangi, j'y suis allée - Crédit photo izart.fr
Vous avez aimé :
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

« Gangi j’y suis allée »

16/10/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Gangi, le nom sonne comme or au soleil.

Facile quand on bénéficie de 3300 heures d’ensoleillement par an, c’est Wikikiladi.

Oui, ça me fait du bien de le récrire.

Gangi, j’y suis allée.

Et le matin, au pied du village médiéval, il y a une ribambelle de petits pépés qui viennent se caler au soleil justement.

En bas de la grimpette, aux premières loges, casquette vissée sur le crâne, les voilà posés.

A tour de rôle, ils hochent de la tête, détaillant le flot de passants qui fournissent l’actualité du jour en sillonnant la Via Nazionale.

Entre primeur, pharmacien, électroménager, quincaillerie, gynécologue et vétérinaire, il y a le choix !

Faut dire que nous découvrons agréablement tout ça en plein jour, arrivés de nuit la veille.

Et bien fatigués par près de neuf heures passées sur les rails, les routes et les airs, le tout depuis quatre heures du matin.

Mais Alessandro connait bien son boulot.

Et aussitôt la porte de l’agence tirée, nous nous engouffrons dans sa petite voiture à l’assaut des routes pavées et pentues du vieux bourg.

Pour la plus grande joie de mes co-équipiers qui adorent la conduite sportive !

Surtout quand il faut rabattre les rétros pour se frayer un passage entre deux angles de maisons.

Ou regarder les ouvriers soulever le cul d’une voiture et la coller contre les façades pour laisser passer leur camion, original.

Piazza del Popolo
Piazza del Popolo

Selon les codes de la profession, nous commençons par visiter quelques… caves ? cavités ?

Effectivement, elles pourraient devenir quelque chose avec beaucoup d’imagination.

Je crois que nous avons échappé au pire grâce à nos échanges de mail précédents.

Après avoir tout de suite exposé notre choix, pas d’intérêt de notre côté, pour les maisons à 1€ que met en vente la commune.

Même si nous trouvons l’initiative excellente.

Non merci, je n’ai pas (encore) deux amants, de préférence un maçon et un plombier en garde alternée comme me le suggère A…

Mais ils seraient les bienvenus pour assurer le bon déroulement des travaux.

Après destruction totale de l’intérieur des bâtiments listés…

Bon, je n’imagine pas vous offrir une mangeoire pour dormir, le jour où vous passerez me voir 🙂

Alors pour nous autres, pas de surprise, on n’a jamais imaginé intégrer un 6 pièces/cuisine/salles de bain ET terrasse.

Et encore moins équipé d’une clim réversible, ou récemment rénové avec garage privatif pour un euro…

Faut vraiment être très naïf à la base ou alors manquer un peu de pragmatisme.

Tiens, pendant que vous y êtes, remettrez m’en un litre, svp 😉

Néanmoins, le jour où vous trouverez déjà une baraque à un euro en France, faites signe !

Voilà, on a donc fait notre petite crise du logement, avec naturellement des prix qui vont de crescendo en crescendo, normal.

Parrocchia S. Nicolo
Parrocchia S. Nicolo

Voilà faut juste être fixé de savoir si on veut intégrer la paille d’une écurie en attendant les travaux.

Ou plutôt poser son lit sur un carrelage un peu kitsch mais fonctionnel, les goûts et les couleurs, ça se discute pas…

Oui, Gangi c’est beau comme un gros bourg qui a encore la nostalgie des années 50-60, même si internet a fait son chemin.

Par contre, aucune garantie de connection selon que vous vous trouviez là où ailleurs.

Et puis, quoi de plus pittoresque que de croiser et recroiser le camion qui ramasse les sacs poubelle déposés le long de la route ?

Ça fait longtemps qu’on n’a plus ce genre d’attraction dans nos villes…

Mais la porte en ferraille qui bouche l’entrée de l’entrepôt nous réserve bien des surprises.

Raisins, haricots, pêches, poires, clémentines ou figues de barbarie à moins d’un euro le kilo, vive le bio et local !

Ici point n’est besoin de logo ni de pub pour en être convaincue 🙂

Frutta e verdura
Frutta e verdura

13:30, nous lâchons enfin Alessandro pour faire une pause à la terrasse de l’Antica Lanterna.

Ici nous dégustons une assiette de spécialités servie avec des légumes crus émincés en salade, installés face au Parc de la Madonie.

Et quand vous glissez que vous souhaitez un menu senza glutine, on ne vous regarde pas comme une allumée échappée d’une secte satanique.

La serveuse vous répond même, avec le sourire, qu’il n’y a pas de problème 🙂

Alors que tous les habitants ont soudain quitté les rues pour ne réapparaître que vers 16:30 ou 17:00, nous partons faire une visite libre de Gangi.

Et découvrir ces jolis coins et recoins témoins du bourg médiéval.

A ce moment là, une voix nous lance « Vous vous êtes perdus les français ? »

Éclat de rire général, la suite au prochain épisode ^^

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.