« Jour de chance, en définitive »

19/01/2013 Bonjour à toutes et à tous,

Transport de ceps
Transport de ceps

Ma destination première était le célèbre Marché aux Vins de Côte-Rôtie, 86ème du nom, à Ampuis (69).

Côte Rôtie, Condrieu, Saint Joseph, Croze Hermitage, des noms de rêve…

Que dire de ces vignobles déjà célébrés il y a plus de 2000 ans, que dire de la dégustation d’un Côte-Rôtie 2009…

Me voilà sans mot, et je vous laisse tranquillement imaginer l’ambiance avec les voix et les couleurs qui montent tout autour !

Mais jour de chance, en définitive, car j’ai suivi au sol les pas qui m’ont menée jusqu’à ART’TERRE 86, un collectif de 21 céramistes installés sur la N86, en plein centre village d’Ampuis.

Brigitte Long
Brigitte Long

Surprise déjà derrière la grande vitrine, l’espace est ouvert, clair et accueillant.

Et puis à l’intérieur, c’est un pur bonheur de découvrir ce lieu entièrement dédié à la céramique, avec des oeuvres fortes, franches, empruntes de personnalité, l’occasion rêvée d’aller dépoussiérer ses clichés réformés !

Angélique Faget
Angélique Faget

Les oeuvres dont la mise en scène, agréablement conçue évite la lassitude du regard ou la lourdeur répétitive d’un effet de masse, sont une invitation au voyage des couleurs, des formes et des matières.

Déambulation heureuse, ce dimanche soir donc, à travers les Raku de Christine Cosmano Rohaszka, impressionnants de couleurs et de formes, l’imagination est fortement mise à contribution.

Èmilie Brouin
Èmilie Brouin

Force et originalité sont au rendez-vous des sculptures de Brigitte Long côtoyant les travaux de volumes agglomérés de Fred Garcia, qui se joue allègrement de la matière et des matériaux.

Emilie Brouin filtre le monde en camaïeu de bleus, élance ses fleurs et ses formes d’un trait fin mais vigoureux, le geste est assuré, le résultat est au rendez-vous sur les pièces utilitaires qu’elle réalise.

Fred Garcia
Fred Garcia

Postées près de la fenêtre, je soupçonne les oeuvres de Angélique Faget, biscuit blanc émaillé aux formes intrigantes, d’être sans doute prêtes à décoller pour se poser au milieu de la verdure environnante.

Les boutons de fleurs qui ornent le travail raffiné dClémence Sylvant, sont aussi délicats que le trait de ses dessins, jouant avec la transparence des couleurs et des motifs sur le grès émaillé.

Et puis, vous ne pourrez pas rater non plus les grands chiens loufoques en céramique peinte de Jean-Raymond Meunier, invité des lieux du 17 janvier au 16 février 2014.

Jean- Raymond Meunier (détail)
Jean- Raymond Meunier (détail)

À moins que ce soient ses personnages croqués du cru ou inspirés d’un certain mois de mai en France qui retiennent toute votre compassion…

Allez, il est bien temps de remplacer le pot de terre poussiéreux et de forme incertaine, qui cale une photo en noir et blanc à peu près de la même époque, sur le living du salon…

Maintenant vous savez qu’à Ampuis, s’expose une céramique décomplexée, ouverte à son temps.

Tout droit sortie de l’imaginaire de ces créateurs contemporains, elle affirme haut et fort, qu’il existe une autre vie après le tout culinaire qui a eu ses heures de gloire…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.