La glace à la fraise version bac à glaçon - Crédit photo izart.fr
La glace à la fraise version bac à glaçon - Crédit photo izart.fr

« La glace à la fraise version bac à glaçon »

18/07/2017 Bonjour à toutes et à tous,

La glace à la fraise version bac à glaçon - Crédit photo izart.fr
La glace à la fraise version bac à glaçon – Crédit photo izart.fr

C’est autour une divine glace citron vert-basilic maison que sont remontés mes souvenirs.

A l’époque, nous réduisions, à la main bien sûr, des fraises en purée, pour les incorporer à de la crème fraîche, un jus de citron et du sucre en poudre.

Et puis nous versions cette préparation dans le bac à glaçon pour la mettre à geler dans le freezer du frigo.

Non sans avoir, à plusieurs reprises, battu le tout à la fourchette, pour éviter la formation de paillettes.

Ça, c’était la glace à la fraise version bac à glaçon, et de la même façon, on faisait la glace à la vanille, avec une crème anglaise parfumée, quand les fraises venaient à manquer 😉

Qui, de nos jours, saurait survivre sans l’équipement adéquat ; j’ai nommé la sorbetière, pour réussir une glace ou un sorbet maison ???

Ben oui, tout ce qui, selon les réclames ou les fabricants a allégé la charge de travail des femmes à la cuisine – le discours n’a pas évolué non plus – mais rempli les placards de cadavres poussiéreux 🙁

Combien d’ustensiles ou autres appareils de première nécessité, dixit la pub, dorment ainsi pour l’éternité, dérangés seulement par quelques araignées ou mites bien dodues ?

Ah, moules à gaufres, à croque-monsieur, centrifugeuses, mixeurs, broyeurs, extracteurs, friteuses, toasteurs, yaourtières, blendeurs, batteurs et autres plongeurs, ont-ils connu une seule petite heure de gloire depuis leur apparition dans votre cuisine ?

Et vos stages en cuisine se sont simplifiés et allégés depuis, n’est-ce pas, mesdames ?

Bon, allez, je vous laisse retourner à vos fourneaux, mais entre nous, ça ne vous encombre pas trop cette quincaillerie énergivore-qui pourrait-quand-même-servir-un-jour…

De plus, je suis sûre qu’elle a été casée, non pas rangée, tout en haut d’un placard sombre et inaccessible ou derrière un tas d’autres indispensables à votre quotidien, je me trompe ?

Allez, lâchez-vous cet été, videz et osez la séparation avec ce qui a fait la gloire de vos jeunes années, plastiques orange ou marron, couvercles fumés et autres pommes rouges en fond de décor 🙂

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.