“Les bonnes herbes font les bonnes tisanes”

06/07/2014 Bonjour à toutes et à tous,

Butinage
Butinage

La pluie annoncée n’a pas arrêté les passionnés qui se sont retrouvés autour de Marie-Claire Buffière pour identifier et cueillir les Bonnes herbes de l’été.

Rendez-vous était donc donné à Létra (69) cette fois, pour une animation réalisée en partenariat avec l’association Naturozen qui nous recevait dans ses locaux.

La première étape de la journée se fit autour d’une approche originale et très intéressante des élixirs floraux et des Fleurs de Bach.

Mais le soleil qui jouait à cache-cache avec les nuages ce matin-là ne nous permit pas de réaliser ces élixirs floraux qui ont besoin de plusieurs heures d’ensoleillement pour développer leur efficacité.

La recherche de plantes pour confectionner différentes tisanes s’avéra mieux appropriée et la cueillette de la mauve, du frêne, de la ronce, du lotier corniculé et de l’achillée fut concluante.

Tisane en préparation
Tisane en préparation

L’occasion aussi de rappeler l’usage du Serpolet, puissant anti-infectieux qu’on utilise pour les infections des voies respiratoires, de la production de mucus, de la coqueluche et aussi à des fins de désintoxication alcoolique.

Une autre plante vient à notre secours également pour les maux de gorge, c’est la Benoîte, antibiotique naturel, fébrifuge dont on tire un vin tonique par macération de la racine.

Rencontre ensuite avec un pied de Panais, ancêtre au même titre que la carotte, de nos légumes actuels, et l’Aigremoine, avec sa belle hampe florale jaune caractéristique, que l’on nomme aussi thé des bois.

Et puis nous avons aussi parlé de la racine de Bardane, dont on fait une décoction pour traiter tous les problèmes de peau et d’acné, ainsi qu’un shampooing pour soigner le psoriasis dans le cuir chevelu.

Bardane
Bardane

C’est vers 13:00, et après seulement quelques centaines de pas – mais il y a tant à observer et à identifier chemin faisant ! – que nous faisons demi tour pour une pause déjeuner.

Un joli groupe de chevaux comtois nous ayant salués en route, c’est ensuite un chevreuil que nous croisons, tandis que tournent des aiglons piailleurs, très haut dans le ciel, sous la chaleur écrasante du soleil.

A l’ombre de la terrasse, nous commençons nos préparations de tisanes, une fois le repas partagé.

Ce qui nous permet d’épiloguer sur l’Achillée Millefeuille, plante féminine par excellence, belle, élancée et bien proportionnée, par comparaison au Frêne, représentant plutôt le genre masculin, fort, costaud, et qu’on donnait autrefois aux bêtes en cas de pénurie de foin.

A la cueillette
A la cueillette

A la suite de l’élaboration de l’huile solaire de Millepertuis, connu entre autre pour ses propriétés anti-déprime, nous vient même venue l’idée de l’incorporer à une sauce de salade de base (si si, elle est comestible) pour détendre, par exemple, l’atmosphère d’un repas de famille 🙂

Voilà où cela peut nous mener quand on travaille dans la joie et la bonne humeur…

Reste à refermer nos sachets de papiers et reboucher les flacons d’huiles pour clore une journée des plus enrichissantes, alors que la pluie n’a toujours pas montré son nez !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.