Recette N°84 - Chutney de pommes aux épices - Crédit photo izart.fr
Recette N°84 - Chutney de pommes aux épices - Crédit photo izart.fr

« Recette N°84 – Chutney de pommes aux épices »

05/05/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Recette N°84 - Chutney de pommes aux épices - Crédit photo izart.fr
Recette N°84 – Chutney de pommes aux épices – Crédit photo izart.fr

Un chutney c’est un chutney !

La Recette N°84 – Chutney de pommes aux épices – n’est pas une compote épicée, comme je l’ai entendu dire l’autre jour, non mais !

Un chutney en Inde, c’est une préparation qui mélange des saveurs aigre-douce pour accompagner le riz, les dosas, les viandes…

Et pourquoi pas sur des toasts en entrée, ça passe très très bien à l’européenne, le goût et la texture feront partie de la surprise 😉

Donc on varie les ingrédients les couleurs, les saveurs à l’infini, avec souvent de grands classiques menthe, coriandre, oignons, tomates…

Recette N°84 – Chutney de pommes aux épices

  • 8 pommes
  • 4 oignons
  • 1 morceau de 3 à 4 cm de gingembre frais
  • 1 cac de cannelle moulue
  • 2 clous de girofle
  • 1 pincée de muscade moulue
  • 1 jus de citron
  • Une poignée de raisins secs
  • 3 cac de vinaigre de cidre
  • 1 cas de miel
  • Poivre, sel
  • Huile

Pelez les pommes, les couper en quartiers.

Peler les oignons, réserver.

Couper le gingembre en morceaux, et les écraser au pilon avec les autres épices, sauf le poivre.

Dans un faitout, faire chauffer un fond d’huile et y déposer les épices mêlées.

Déposer dedans les oignons hachés et les faire revenir jusqu’à ce qu’ils deviennent translucides.

Puis ajouter les pommes coupées en dés et laisser cuire env. 5 mn

Ajouter la cuillère de miel, remuer encore, puis mouiller avec le jus de citron.

Verser enfin dessus le vinaigre de cidre, une pincée de sel, et finir par la poignée de raisins secs.

Remuer le mélange qui doit s’imprégner des épices, sans briser les morceaux qui doivent confire.

Continuer de faire cuire à feu très doux environ une quarantaine de minutes, plus c’est long meilleur c’est.

Remuer en soulevant souvent la préparation pour qu’elle n’attache pas, et jusqu’à réduction des liquides.

Poivrer à la fin de la cuisson.

Peut se consommer chaud de suite, plus tard tiède et même froid.

Ou être mis bouillant en bocaux à la manière des confitures.

Bon appétit, vous verrez si ça vous change de la compote !

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.