Un petit coin de paradis - Crédit photo izart.fr
Un petit coin de paradis - Crédit photo izart.fr

« Un petit coin de paradis »

22/11/2016 Bonjour à toutes et à tous,

Un petit coin de paradis - Crédit photo izart.fr
Un petit coin de paradis – Crédit photo izart.fr

L’événement n’a pas fait grand bruit.

D’une part, parce qu’on évite de parler des bruits émis dans ces lieux-là.

Et d’autre part, parce que c’est loin de ressembler à un petit coin de paradis, cet endroit, pour la plupart d’entre nous…

Donc, tous les 19 Novembre, l’ONU décrète la Journée Mondiale des Toilettes, programme dont je vous ai déjà parlé il y a deux ans.

Mais apparemment, peu de choses ont changé depuis, dans l’univers des sanitaires 🙁

Quand il s’agit de, premièrement chercher, et deuxièmement utiliser des toilettes publiques ou collectives, en France, c’est presque toujours… l’enfer !

Une maman de jeunes enfants me confiait dernièrement que ses enfants, en école maternelle et primaire, attendaient le soir, d’être rentrés la maison pour satisfaire leurs besoins naturels.

Les toilettes de l’école étaient d’une saleté repoussante…

A la fois choquée et étonnée, je lui fis remarquer que c’était étrange de constater cette situation et de l’accepter, surtout à contre-coeur, car elle concernait le bien-être et la santé de ses enfants 🙁

Et tout aussi incroyable que dans notre pays, dit civilisé, on soit encore à courir après de trop rares toilettes publiques pour soulager une envie naturelle !

Avec mes ami-e-s, nous partageons tout un réseau de lieux incontournables ET gratuits, je le précise, selon l’endroit où nous nous baladons en ville.

Musées et parcs municipaux, mairies, magasins sans obligation d’achat (!) et aussi stations de métro, faut pas louper son petit coin de paradis.

Tiens, on devrait dresser une carte pour les recenser, je suis sûre que cela n’a jamais été cartographié, et pourtant…

Ah oui, parce que les toilettes publiques, excusez du peu, mais faudrait être équipée d’oxygène et de lunettes de soleil pour atteindre celle du lieu d’aisance.

Même les hommes, ces êtres au demeurant propres et bien éduqués, préfèrent les coins de rues, les parkings ou les platanes pour lever la patte, c’est dire…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.