Un petit verre à la mer après l'effort - Crédit photo izart.fr
Un petit verre à la mer après l'effort - Crédit photo izart.fr

« Un petit verre à la mer après l’effort »

11/10/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Un petit verre à la mer après l'effort - Crédit photo izart.fr
Un petit verre à la mer après l’effort – Crédit photo izart.fr

Bon ben voilà, je ne pensais pas faire tant de peine à celles et ceux qui se sont aperçu-e-s de mon départ soudain et s’en inquiètent beaucoup…

Alors en fait, je vais toujours merveilleusement bien, comme je l’ai déjà confié il y a peu dans ces mêmes lignes, mais cela ne vous a apparemment pas rassuré-e-s.

Dans ma nouvelle vie, j’ai testé le yoga cet aprem avec grand bonheur.

Non, grand bonheur ce n’est pas un nouvel ami…

Mes amies avaient de charmants prénoms d’un autre âge, et la moyenne entre toutes ces braves dames réunies pour le cours devait approcher les 80 ans 🙂

Ben oui, quand on pratique le yoga depuis 30 ans…

L., en l’absence de la prof, a donc démarré le cours, très coquette dans son cache-coeur noir, ses jambières assorties et ses leggings satinés.

Moi, en bonne novice, j’ai suivi ses conseils pour l’échauffement.

Et puis, entre deux positions, j’ai appris, dans une profonde expiration, que la prof s’était faite retirer son permis, ahhhh booooon ?

Non, mais pas pour un accident, hein, elle n’a tué personne !

Juste un excès de vitesse… et 4 mois sans permis 🙁

Sauf qu’aujourd’hui elle pouvait enfin reprendre le volant, sauf qu’elle risquait de ne pas arriver si elle ne trouvait pas une station service pour faire le plein…

C’était en croisant en sens inverse une des élèves qui allait au cours qu’elle avait pu confier tout cela 🙂

Ensuite, la prof a repris les choses en main après avoir poussé à son tour la porte du dojo 🙂

Mais en pleine concentration de Vrksasana, nos regards se sont soudain tous tournés vers la dame qui me faisait face.

Débarrassées des collants gisant sur le sol, ses jambes nues jusqu’à l’échancrure d’un body tout aussi noir que le reste de ses vêtements, étaient bien calées !

Dans la position de l’arbre préconisée, elle avait trouvé que chair contre chair, c’était plus aisé de maintenir le talon dans le creux de l’aine opposée 🙂

Une fois le cours terminé, j’ai pris le volant, en respectant les limitations de vitesse bien sûr,  direction la plage avec J. que j’ai cueilli en route.

Quoi de mieux qu’un petit verre à la mer après l’effort ?

Bien à vous,

Isabelle

2 Commentaires

  1. Oulala la position de l arbre !!!!!
    Je me suis remise au Pilates car cours sur saint romain et surtout prix plus qu abordable :))
    Souplesse, tout bon mais ça !!! Bref, Complétement admirative de ma voisine, 70 ans au bas mot,
    droite comme un Ï sans vacillement aucun…
    Je vais y arriver, je vais y arriver…
    Des gros bisous
    loin mais toujours proche de nous, merci

    • Ah ah ah une connaisseuse ! J’avoue, j’étais pleine de courbatures pendant deux jours, tube d’Arnica dans la poche… et vive les sportives, tu verras à 70 ans, comme nous aussi, on pétera la forme 🙂 Bizzz continue bien je penserai à toi, c’est m’aidera en souffrant en silence !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.