Upcycling forever - Crédit photo izart.fr
Upcycling forever - Crédit photo izart.fr

« Upcycling forever »

Vous avez aimé :

09/01/2022 Bonjour à toutes et à tous,

Upcycling forever, c’était écrit quelque part…

Ce matin-là, j’étais partie à la mer avec des ami·e·s, histoire de décompresser, changer un peu d’air.

Et d’eau par la même occasion.

Genre un trop plein de cogitations, préparations, organisations, créations, performances, marchés, expositions et tutti quanti…

Donc des fois pour changer de décor quelques kilomètres suffisent, et le bord de mer, c’est top pour moi.

Même rien qu’une paire d’heures c’est top de top.

Bon, en ce qui me concerne, c’est rare que j’arrive à faire autre chose que trempette dans ces eaux-là.

Beaucoup trop de violence dans ces vagues qui déjà me repoussent alors que je n’y suis même pas encore entrée.

Pas grave, j’adore revêtir mon costume de bain juste pour marcher sur la plage en longeant l’écume.

Ce matin-là donc, la mer avait ramené sur le sable une masse de tissu sans forme mais d’une belle couleur orangée qui attirait le regard.

Un orange tellement éclatant que je ne pus m’empêcher de plonger le tissu dans les vagues pour l’en débarrasser du sable et l’admirer de plus près.

C’était en fait un long sari, en coton très léger, barré de bandes blanches sur une longueur et sur les deux extrémités.

Le tissu était encore de bonne tenue, mais toujours pareil, stocker pour en faire quoi, j’avais déjà tellement de projets en cours !

De plus, un rapide coup d’œil me permit de déceler plusieurs trous, c’était autant de travail en plus.

J’abandonnais donc ma trouvaille là où je l’avais… trouvée, of course, et nous reprîmes notre marche en direction du camp de base.

Quelle ne fut pas ma surprise lorsque S. me montra au loin, une silhouette qui, à son tour, déployait le sari, le repliait et l’embarquait !

Au moins, il avait fait le bonheur d’une personne, et c’était tant mieux.

Mais au fur et à mesure que la silhouette se rapprochait, je reconnus l’un de mes collègues de travail.

Upcycling forever, y’a pas, ce sont toujours les mêmes qui ramassent, récupèrent, fouillent, grattent… où qu’elles et ils soient !

Et sans honte ni complexe, c’est bien connu.

Nous avons alors longtemps extrapolé sur le devenir de ce tissu, qui, une fois lavé allait révéler ses vraies richesses, à suivre !

Bien à vous,

Isabelle

Vadouvan de Pondichéry

Le vadouvan est un mélange d'épices douces prêtes à l'emploi, aux origines indiennes et adaptées à la cuisine français...

8,90 €

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.