Aller voir ailleurs c'est vital - Crédit photo izart.fr
Aller voir ailleurs c'est vital - Crédit photo izart.fr

« Aller voir ailleurs c’est vital »

Vous avez aimé :
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

06/08/2019 Bonjour à toutes et à tous,

Oui, aller voir ailleurs c’est vital comme le soulignait un commentaire dans la précédente Petite chronique !

Cela évite de se cramponner à une place de parking ou de commenter les déplacements de la voisine 😉

Même pas besoin de partir bien loin, juste sortir de sa zone de confort pour qui n’est parfois jamais allé·e au-delà de sa région.

Mais oui, changer d’air c’est aussi s’aérer les idées et éviter de ressasser, de tourner en rond ou de… remuer la merde.

J’ai remarqué que les personnes ayant peu l’occasion de se déplacer adoptaient le même comportement que les chien·ne·s en voiture.

Une immense satisfaction s’affiche sur leurs visages silencieux une fois bien calées au fond de leur siège !

A la différence près que les chien·ne·s manifestent aussi bruyamment leur joie et leur excitation avant d’aller voir ailleurs 🙂

Certes, l’éducation que ces bêtes ont reçue ne leur pas appris à masquer leurs émotions.

Mais le parallèle entre les comportements humains et canins ne s’arrête parfois pas là.

J’ai aussi observé que certaines personnes faisaient la fête à quelqu’un·e exactement comme les canidés.

Bon d’accord elles n’aboient pas, mais leurs flot de parole et d’excitation sont semblables.

Les voyant ainsi se contorsionner, je les imaginerais presque frétiller de la queue à l’identique.

De fait, j’ai horreur de tout·e inconnu·e à 2 ou 4 pattes qui subitement te saute dessus en te léchant et en couinant 🙁

Bon, je dis ça, je dis rien, mais je nourris déjà une répulsion avérée pour la bise systématique, alors…

Bien à vous,

Isabelle

Votre réaction

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.