Bienvenue au Club des Sociopathes - Crédit photo izart.fr
Bienvenue au Club des Sociopathes - Crédit photo izart.fr

« Bienvenue au Club des Sociopathes »

19/05/2017 Bonjour à toutes et à tous,

Bienvenue au Club des Sociopathes - Crédit photo izart.fr
Bienvenue au Club des Sociopathes – Crédit photo izart.fr

« – Et tu sais quoi, elle m’a traité de sociopathe, et ben… c’est exactement ça !

– Ouais, je comprends… je crois devenir pareille 🙁

– Non mais franchement, moi, y’a que ma famille qui compte, tous les autres je m’en fous !

– Vus tous les emmerdes qui me tombent dessus depuis un moment, c’est un peu ce qui me guette… je crois que je vais finir par détester presque tout le monde :(« 

Vous aurez bien compris, avec ce que je vous ai raconté que plus ça va, plus je me coupe de la réalité du quotidien de mon entourage.

Enfin, plus exactement des gens normaux.

C’est à dire ceux qui continuent à te fréquenter comme si rien n’avait changé, et ceux qui te fuient parce que quelque chose a changé.

A une connaissance qui me dit, les traits tirés, j’ai fait de la déprogrammation cellulaire à distance, j’ai juste envie de lui répondre que moi je fais de la déprogrammation financière en temps réel.

Mais bon, comme on est plusieurs a avoir sauté du train en marche, alors j’arrive à avoir encore un peu de vie (sociale), décalée, certes, mais jubilatoire et combien salvatrice !

Ah ben oui, nous, on est à des années lumières du trip de la nana ou du mec qui rêve de devenir milliardaire un jour…

Ils me feraient plus peur que certaine, ces gens bien propres sur eux qui te méprisent en te souriant de toutes leurs dents blanches bien alignées, et prêtes à mordre 🙁

A moi comme aux 8,8 millions de pauvres en France, dont le sort n’a rien à envier aux 5,6 millions d’immigrés qui nourrissent d’autres peurs, certes.

Alors bienvenue au Club des Sociopathes, on accueille aussi bien volontiers celles et ceux qui devraient s’habiller un peu plus moderne, hein !

Ah ben oui, mais pour cette frange de la population, Madame, déjà mettre les pieds dans un magasin, ça se limite à de l’alimentaire

Mais faire les boutiques pour le fun, et en plus sans un rond en poche, c’est s’infliger une double peine 🙁

Vous savez où est la richesse, vous ?

Ben elle n’est pas chez les banquiers

Elle est dans le coeur des gens, chez les unes ou chez les autres, pour boire un café ou prendre l’apéro.

Histoire de se rappeler qu’on est encore en vie.

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.