De la cervelle jusqu'au plafond - Crédit photo izart.fr
De la cervelle jusqu'au plafond - Crédit photo izart.fr

« De la cervelle jusqu’au plafond »

20/01/2018 Bonjour à toutes et à tous,

De la cervelle jusqu'au plafond - Crédit photo izart.fr
De la cervelle jusqu’au plafond – Crédit photo izart.fr

Y’aurait pu avoir de la cervelle jusqu’au plafond…

C’est ce qu’il leur est arrivé la dernière fois qu’ils ont du refaire un logement après l’avoir débarrassé.

Elle avait du se tirer une balle dans la tête.

Cette fois, il y avait juste un vieux jus noir et pestilentiel qui s’écoulait du frigo quand ils ont vidé cet autre appartement pour tout jeter à la benne.

Heureusement, y’avait pas de cadavre dedans.

Juste de la viande et d’autres trucs qui macéraient au moins depuis 3 mois, date à laquelle je suis arrivée dans la résidence 🙂

Deux logements de vides et refaits à neuf, vont-ils trouver preneuses ou preneurs à 320€/mois le T4 ?

Rien n’est moins sûr…

Ah ben oui, parce que la dernière arrivée des voisines est déjà repartie moins de 2 mois après son arrivée.

Je peux pas m’y faire ici, qu’elle a dit, je repars dans le Morvan

Sur l’autoroute, en rentrant de Paris, quand j’ai vu passer la pancarte Parc Naturel Régional du Morvan, sous la pluie et dans la campagne grise, ça m’a glacé le dos.

C’est donc là son pays de rêve où, dixit, les routes ne sont même pas déneigées l’hiver, et dont toute la fierté se résume à produire des Norman pour Noël ?

Je le sais, parce qu’elle avait gardé l’étiquette du sien en souvenir, dans le tiroir de sa commode.

La bonne nouvelle, c’est qu’ici les travaux d’isolation extérieure ont repris avec la nouvelle année.

Cette fois, toute la résidence va être cernée par les échafaudages pour relooker façades et volets.

Moi j’ai dit au peintre qui me saluait que ça sentait bon le printemps cette belle journée ensoleillée.

Oui, fini des intempéries, on va rattaquer avec un temps meilleur, m’a t-il répondu.

La tempête est aussi passée par là, mais je suis arrivée après, ayant retardé mon voyage un peu exprès.

Va juste falloir que je rempote mes succulentes, c’est la deuxième fois qu’elles se précipitent dans le vide depuis la fenêtre de la salle de bain…

Bien à vous,

Isabelle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.